la Belgique

Tandis que des centaines de trafiquants d’armes se préparaient à se réunir pour la conférence annuelle de l’Agence Européenne de Défense, des centaines d’affiches sont apparues dans tout le cantonnement européen de Bruxelles pour protester contre l’industrie de l’armement et la complicité de ses PDG dans l’armement des régimes dictatoriaux et la militarisation des frontières européeennes. Airbus,BAE Systems, MBDA, FN Herstal et Leonardo étaient parmi les sociétés qui étaient ciblées par cette action.

Des députés au Parlement Européen se sont joints aux membres du groupe Agir Pour la Paix, un des partenaires de l’IRG en Belgique, et ont occupé le terrain d’atterrissage de la base militaire de Kleine-Brogel, pour protester contre l’emplacement des missiles nucléaires américains à cet endroit, un mois avant le sommet de l’OTAN à Bruxelles.

En Belgique, les partenaires de l’IRG sont passés plusieurs fois à l’action directe contre le sommet de l’OTAN, qui s’est tenu au siège de l’OTAN les 11 et 12 juillet.  Agir Pour la Paix , Vredesactie , et des groupes d’Espagne ont ciblé les QGs de fabricants d’armes avec un die-in rouge sang, ont rejoint des manifestations portant des modèles réduits de missiles, et ont suspendu des bannières à des ponts.

Des actions prennent place à Bruxelles une nouvelle fois cette semaine à l’approche dusommet de l’OTAN. Hier, le 23 mai. un groupe de militants pacifistes ont occupé lesbureaux de la Commission Européenne .Par leur action ils ont dénoncé les mesuresque l’Union Européenne a commencé de prendre pour initier un programme derecherche militaire qui est exécuté par l’industrie de l’armement. Ils ont installé destentes et sont restés là toute la matinée.

Stephanie Demblon

L'Europe est en guerre contre un ennemi imaginaire ». Voilà le slogan de campagne de Frontexit concernant le respect des droits des migrants aux frontières de l'Union Européenne (UE). Habituellement adressé sous un angle humanitaire (négligence envers les droits de l'homme fondamentaux) ou un angle politique (gestion et distribution des flux de migration), le sujet est rarement rattaché au marché européen. Et pourtant…

S'abonner à la Belgique