Motion pour la conservation de l’Article 9 de la Constitution du Japon

en
fr

L’Internationale des résistants à la guerre, organisation pacifiste non gouvernementale depuis 93 ans, qui a réuni des représentants de plus de soixante pays lors de son Assemblée générale, tient à exprimer son grand chagrin après l’immolation le 29 juin d’un citoyen japonais et sa profonde tristesse quant à la cause de cette action extrême.

Tirant la leçon des terribles souffrances des victimes d’Hiroshima et Nagasaki (lors du premier usage d’armes nucléaires dans une guerre), les Japonais avaient adopté l’Article 9 de leur constitution, qui interdit le maintien d’une armée destinée à être déployée hors des frontières du pays.

L’IRG estime terriblement tragique, au vu de l’expérience éprouvée en 1945 par le Japon, que le nouveau gouvernement veuille répudier cet Article 9. Elle demande à cette nation et à ses législateurs de rejeter le processus de modification de la Constitution et de conserver l’Article 9, comme une évidence lumineuse de nonviolence et de non agression envers le reste du monde.

Adopté le 10 juillet 2014, Hôtel de Ville du Cap (Afrique du Sud)

Programmes & Projects
Countries

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.