Semaine d'action contre l'OTAN du 15 au 21 novembre à Lisbonne, Portugal

Avec le soutien de:
- l'ICC – Comité de coordination international du réseau « Non à la guerre – Non à l'OTAN »
- PAGAN, Plateforme « anti-guerre anti-OTAN » du Portugal

L'OTAN est un obstacle croissant à la paix dans le monde. Depuis la fin de la guerre froide, l'OTAN s'est elle-même réinventée un rôle: celui d'outil militaire de la « communauté internationale » afin de promouvoir notamment ladite « guerre contre le terrorisme ». En réalité, il s'agit d'un vecteur de la force armée dirigé par les Etats-Unis, possédant des bases militaires sur tous les continents, contournant les Nations unies et le droit international, accélérant la militarisation et l'escalade des dépenses militaires. Les pays membres de l'OTAN totalisent 75% des dépenses militaires mondiales. Poursuivant sa voie expansionniste depuis 1991, destinée à satisfaire des intérêts stratégiques et liés aux ressources, l'OTAN a mené une guerre dans les Balkans, sous couvert de « guerre humanitaire », et elle conduit depuis bientôt 9 ans une guerre brutale en Afghanistan, où la situation tragique se détériore de plus en plus alors que la guerre s'est étendue au Pakistan.

En Europe, l'OTAN exacerbe les tensions, alimente la course aux armements à travers le programme dit de « bouclier anti-missile », un lourd arsenal nucléaire et une politique de première frappe nucléaire. La politique de l'UE est de plus en plus étroitement liée à l'OTAN. L'expansion actuelle et potentiellement à venir de l'OTAN en Europe de l'est et au-delà, et ses opérations menées « hors zone », rendent le monde plus dangereux. Le conflit dans le Caucase en est une claire illustration. Chaque avancée des frontières de l'OTAN accroit le risque de guerre, y compris de l'usage d'armes nucléaires.

Afin de concrétiser notre vision d'un monde de paix, nous rejetons toute réponse militaire aux crises régionales et mondiales: les réponses militaires font partie du problème, pas de la solution. Nous refusons de vivre sous la terreur des armes nucléaires et rejetons les nouvelles courses aux armements. Nous devons réduire les dépenses militaires et réassigner les ressources aux besoins humains et sociaux. Nous devons fermer toutes les bases militaires. Nous sommes opposés à toute structure militaire destinée à l'intervention militaire. Nous devons démocratiser et démilitariser les relations entre les peuples et établir de nouvelles formes de coopération pacifique afin de bâtir un monde plus sûr et plus juste.

Au sommet de l'OTAN au Portugal, l'OTAN décidera de son nouveau concept stratégique. Sa nouvelle stratégie inclura la poursuite de la guerre en Afghanistan, les interventions contre tout pays tiers, l'expansion à l'Est et au Nord, et la continuation de l'installation d'armes nucléaires. La menace immédiate tient au fait que la modernisation et l'utilisation des armes nucléaires risquent fort de constituer un élément central de cette nouvelle stratégie. Le Mouvement international d'Paix et de nombreux autres mouvements manifesteront contre ces politiques de guerre et appellent à l'abolition de l'OTAN.

Semaine d'action

Mercredi et jeudi :
Événements et actions locaux et régionaux

Vendredi et dimanche :
Conférence internationale: Contre-sommet contre la guerre et la stratégie de l'OTAN organisé par le réseau Non à la guerre – Non à l'OTAN en collaboration avec PAGAN et de nombreuses autres organisations portugaises.

Samedi :
Manifestation internationale Non à la guerre – Non à l'OTAN

La nouvelle stratégie de l'OTAN est la continuation et l'amplification de l'ancienne politique de guerre de l'OTAN!

Nous disons NON!"

Pour toute information, veuillez contacter:

http://www.no-to-nato.org
info@ialana.de
http://antinatoportugal.wordpress.com
antinatoportugal@gmail.com

Countries
Theme
Institutions

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.