La MORT récompense Nexter Electronics d’un « Death Award »

fr

Ce mercredi 16 juin 2010, une douzaine d'inspecteurs citoyen/ne/s du collectif « Non au missile M51 » se sont rendu/e/s chez Nexter Electronics (GIAT Industries) à Toulouse pour accompagner la mort venue décerner à cette entreprise exemplaire le prix spécial « Eurosatory ».

Au lendemain de la réception officielle du salon de l’armement Eurosatory qui se tenait à l’Hôtel National des Invalides, et pendant laquelle les profiteurs de guerre du monde entier ont pu discuter leurs contrats mortifères, la remise de ce prix vient saluer un des groupes français les plus actifs sur le marché de la mort.

Après une demi-heure d'occupation de l'accueil et la fermeture symbolique de l'entrée du site, l'entreprise Nexter Electronics représentée par son directeur financier et son responsable de la sécurité, a accepté la récompense, le directeur général étant sur le salon Eurosatory.

Nexter, filiale à 100% du groupe GIAT, occupe la plus grande surface d'exposition au salon Eurosatory avec 4 000 m2 dédiés au matériel de destruction. L’entreprise se targue d’un chiffre d’affaire 2009 en hausse de 53 %, réalisé avec du matériel tel que les Canon Caesar, les VBCI , les tourelles de l’hélicoptère Tigre, les canons des « Mirage » et « Rafale », l’entretien des Chars Leclerc, etc.. , autant d’armements qui portent la responsabilité de victimes civiles en Afghanistan et sur d’autres zones de conflits.

Outre Nexter, le prix spécial Eurosatory vient aussi saluer la récente nomination de son nouveau directeur général délégué de Nexter Electronics, un monsieur au parcours particulièrement brillant qui bondit d’un marchand de canon à l’autre comme un papillon vole d’une fleur à l’autre. On le retrouve aux manettes du programme M51 chez EADS, puis chez Thalès au programme missile et Rafale marine F1. Il butine ensuite comme chef de programme export chez SAGEM avant de s’occuper des frégates Horizon à la DCNS. Un parcours complet qui l’assure de toute la gratitude de la Mort pour services rendus et autres promesses de mort assurées avec tous ces programmes à long terme.

Par cette action, les activistes du collectif « Non au missile M51 » souhaitent aussi dénoncer l’argumentation intolérable selon laquelle les profits des entreprises de l’armement seraient un bienfait pour notre économie. Les morts et les mutilés des conflits ne peuvent être nos emplois.
A la suite de cette action, le collectif est allé à la rencontre des Toulousain/e/s sur leur célèbre place du Capitole pour les sensibiliser et les informer sur le sujet des ventes d'armes.

Ces actions ont eu lieu dans le cadre de la dénonciation du salon Eurosatory, supermarché
de la mort sur lequel le groupe Nexter possède un stand de 4000m².
Le collectif « Non au missile M51 » réaffirme ainsi sa détermination à lutter en faveur du
désarmement.

Le collectif « Non au missile M 51 »
contact: 06 47 19 71 89
Mèl: 3avril@nonaumissilem51.org

Programmes & Projects
Countries
Theme
Companies

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.