Lettre ouverte : Actions de la désobéissance civile à Strasbourg le 4. avril 2009

de
en
fr

Commissiaire Hartmann
Prefecture Bas-Rhin
5, Place de la République
67073 STRASBOURG Cédex
Fax : +33 388216155

Monsieur,

Nous nous adresssont à vous avec cette lettre ouverte pour vous informer sur les actions de la désobéissance civile prévues par NATO-ZU pour le 4. avril lors du sommet de l'OTAN.
NATO-ZU, c'est une coalition internationale des organisations et des particuliers du mouvement de la paix, ensemble nous faisons appel à des actions de la désobéissance civile le 4. avril à Strasbourg.

NATO-ZU fait egalement partie de la coaliton Block-NATO avec laquelle on organise des actions de la désobéissance civile à Strasbourg.

Notre appel ainsi:

Le 4 avril, de nombreux groupes vont exprimer dans l’ordre leur protestation contre l’Otan. Ils vont tenter de faire obstruction au sommet de Strasbourg. Nous nous considerons comme faisant partie du mouvement de protestation international 'Non à la guerre - Non à l'OTAN' et participerons à cette manifestation avec notre propre action non violente.

Nous voulons montrer que l’Otan marche sur des cadavres, et que nous nous opposons à cette politique. Avec notre action, nous voulons rappeler les victimes passées et futures des guerres de l’Otan et des armements militaires, et exprimer de façon très claire quels intérêts sont poursuivis par les stratégies de cette alliance. L’action sera provocatrice, mais strictement non violente, même si nos opposants essaient de nous chasser hors de la rue par la force. En cas d’accusations devant les tribunaux, nous mettrons en avant notre point de vue légaliste, et enrichirons ainsi le débat public.

Il résulte de ce parti pris respectueux de la loi, que la désobéissance civile dans la plupart des cas ne peut pas être seulement justifiée moralement/éthiquement, mais aussi légalement.

Les groupes participantes à NATO-ZU ont une longue tradition des actions non-violentes de la désobéissance civile. Il nous est important à communiquer le charactère non-violente de notre action aussi à la police, et en discuter avec elle. Il ne s'agit pas de négociations sur notre action ou nullement son autorisation. Il nous importe plustôt, au nom de tous, à eviter une escalation violente. Pour cela, nous favorisons une discussion ouverte.

Le but de cette discussion est aussi, à ouvrir des canaux de communication pour la journée de l'action même le 4. avril. La recherche active du lien avec la police sur place afin d'eviter toute escalation fait partie de notre tradition des actions non-violentes.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, veuillez agréer, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

Andreas Speck - War Resisters' International
de la part de NATO-ZU

Programmes & Projects
Theme
Institutions

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.