Les organisateurs de la conférence en Inde

de
en
fr

L'Internationale des résistant-e-s à la guerre

L'Internationale des résistant-e-s à la guerre a été fondée en 1921. Elle s'appuie sur sa déclaration fondatrice :
La guerre est un crime contre l'humanité. C'est pourquoi je suis résolu-e à n'aider à aucune espèce de guerre et à lutter pour l'abolition de toutes les causes des guerres.

L'Internationale des résistant-e-s à la guerre existe afin de promouvoir l'action non-violente contre les causes de la guerre, de soutenir et mettre en relation des personnes de par le monde qui refusent de prendre part à la guerre et aux préparatifs de guerre. Sur cette base, l'IRG travaille pour un monde sans guerre.

L'IRG est composée de 40 sections dans 80 pays. Outre la coordination d'ensemble, le travail du bureau international à Londres s'organise autour de deux programmes : le Droit au refus de tuer qui s'occupe principalement de la conscription et de l'objection de conscience, le Programme en faveur de la nonviolence qui comprend la production de ressources sur l'action nonviolente et la publication d'un bulletin mensuel en anglais et espagnol sur les profits de la guerre. Cette conférence s'intègre dans ce programme.

Le Gujarat Sarvodaya Mandal

Créé dans les années 1950, le Gujarat Sarvodaya Mandal était l'organisation au centre du Bhoodan (mouvement du don des terres), mené par Vinoba Bhave.
Il est aujourd'hui impliqué dans l'information du public sur les problématique de développement, dans la coordination de celles et ceux qui s'opposent à des projets de développement injustes et destructeurs et dans la recherche d'alternatives pour des secteurs tels l'agriculture, l'énergie, etc.

L'université Gujarat Vidyapith

Créée par Mohandas Gandhi en 1920 pour préparer la jeunesse indienne à la lutte nonviolente pour la libération de l'Inde, elle est aujourd'hui une des rares universités du pays cherchant à promouvoir les idéaux de Gandhi pour une éducation basée sur les échanges utiles à la communauté.

Le Sampoorna Kranti Vidyalaya (Institut pour la révolution totale)

Ce centre de formation pour les militant-e-s nonviolent-e-s a été fondé par Narayan Desai dans les années 1970 pendant le mouvement pour « une révolution totale » mené par Jayaprakash Narayan (à l'époque de l'état d'urgence instauré par Indira Gandhi). Il a aussi joué un rôle significatif dans l'opposition aux engagements de l'Inde pour l'énergie nucléaire.

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.