Une guerre de plus est inutile

Communiqué des antimilitaristEs Latin-américainEs

Nous n'avons pas besoin d'une guerre de plus. Nous, objecteurs et objectrices de conscience,  antimilitaristEs d'Equateur, de Colombie, du Venezuela et de toute l'Amérique Latine ainsi que des Caraïbes, uniEs, nous refusons énergiquement l'escalade militaire vers une guerre qui, une fois de plus, tentera de nous diviser. Avec la famine, la corruption, la militarisation radicale, les gaspillages honteux des armées, l'insécurité urbaine, les remises en cause perpétuelles des droits de l'homme par nos gouvernements, la coupe est déjà pleine sans qu'un nouveau conflit armée s'y ajoute.

Une guerre ne ferait que renforcer les nationalismes divers des pays en conflit, aggravant la xénophobie déjà bien présente. Elle renforcerait les forces armées qui trouverait ainsi une nouvelle raison pour augmenter leurs budgets et mettre à l'écart les problèmes dont sont victimes les populations d'Amérique Latine et des Caraïbes : l'exploitation incontrôlée de nos ressources, le chômage élevé, les violences et discriminations issues du machisme, la corruption et les pouvoirs des mafias, les communautés déplacées de par les conflits armés ou de par les exploitations agricoles ou forestières en monoculture, le racisme et la discrimination sociale. La guerre ne résoudra rien de tout cela. Au contraire, elle signifie que ces problématiques s'accroîtront comme elles ont crû sous chaque dictature et pendant chaque guerre civile.

Une guerre entre des états d'Amérique Latine est aussi un conflit ravageur entre des populations d'une même famille conduites à l'abattoir par des gouvernements militaristes, de gauche comme de droite. Les seuls vainqueurs d'une confrontation fratricide sont les multinationales productrices d'armement qui, américains comme russes construisent les terreaux de la guerre et de l'oppression derrière des euphémismes tels le "Plan Colombia".

Nous disons non à la guerre et aux préparatifs de guerre ; non au renforcement de toute forme de militarisation, qu'elle émane de la gauche ou de la droite ; oui aux luttes et aux actions autonomes des peuples ; oui à la fraternité latino-américaine.

Nous appelons à une action conjointe contre la militarisation et la guerre, issue de notre engagement à poursuivre le travail ensemble, loin des casernes, pour la promotion de la justice et de la solidarité de chacun de nos pays.

Organisations:


  • Internacional de resistentes a la guerra / Internationale des RésistantEs a la Guerre / War Resisters' International - IRG/WRI.
  • Grupo de Afinidad Antimilitarista de Asunción GAAA (Asunción-Paraguay).
  • Pelao Carvallo, membre du conseil de l'IRG.
  • Yeidy Luz Rosa Ortiz, Casa Feminista de Rosa - Quito, Equateur.
  • Periódico El Libertario - Venezuela.
  • Xavier León, Grupo de Objeción de Conciencia del Ecuador - GOCE.
  • Movimiento Antimilitarista y de Objeción de Conciencia, MAOC, Chili.
  • Adriana Castaño Román, Red Juvenil de Medellín, membre du conseil de l'IRG
  • Accciòn Colectiva de Objetoras y Objetores de Conciencia (ACOOC) Bogotá, Colombie.
  • Colectivo Antimilitarista de Carabanchel, Espagne
  • Movimiento de Objeción de Conciencia de Paraguay, Moc Paraguay
  • Alicia Zárate, artiste visuel, SOS Tierra. Arte acción. Argentine.
  • Claudia Ruiz Herrera, artiste visuel
  • Osmar Arturo Duran
  • KOLECTIVO UTOPIA ACRATA LIBERTARIO (K.U.A.L.)
  • Ateneo Autonomo de Contracultura y Estudios Acratas
  • Elda Munch Comini, Rosario, Santa Fe, Argentine.
  • Laura Fernández, Argentine.
  • Rafael Cuesta
  • Colectivo "Libertarixs-Guayaquil", Equateur.
  • Violeta Franco, féministe antimilitariste.
  • María Luisa Rojas Bolaños, mujer, madre y abuela. Médica, profesora de la Facultad de Medicina de la UADY e integrante de UNASSE, une ONG féministe de defense des Droits Humains à Mérida Yucatán. México.
  • Banda "Grito Libertario"
  • Ernesto Soltero Resistencia Civil, Caracas, Venezuela

Programmes & Projects
Countries

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.