Récupérer les bases

Appel de l'IRG pour des actions non-violentes devant les bases militaires les 5 et 6 avril

L'Internationale des résistants à la guerre (réseau international d'organisations pacifistes, créé il y a 81 ans, regroupe 90 associations adhérentes dans 45 pays) appelle à des actions directes non-violentes devant les bases militaires le week-end des 5 et 6 avril, avec le slogan « Récupérer les bases ».

Après les énormes manifestations du 15 février partout dans le monde (plus de 10 millions de personnes ont participé aux protestations dans plus de 600 villes), il est important que le mouvement de paix tourne son attention vers les infrastructures militaires qui vont servir pour la guerre contre l'Irak. Bien que la majorité des troupes qui seront utilisées pour cette guerre soit déjà arrivée au Moyen Orient, les infrastructures militaires des États-Unis, de Grande Bretagne et des autres pays impliqués dans la guerre continuent à jouer un rôle important de soutien pour la guerre : approvisionnements, nourritures, munitions et soldats doivent encore être transportés dans le Golfe, des avions décolleront des bases aériennes de plusieurs pays et le système mondial de surveillance des États-Unis et de l'Otan servira à guider les attaques contre l'Irak. Même si un pays n'est pas directement impliqué dans cette guerre, ses infrastructures peuvent être détournées pour la guerre ou ses troupes peuvent remplacer celles des pays en guerre ailleurs, par exemple en Afghanistan ou dans les Balkans.

Alors que les manifestations du 15 février montraient la force de l'opposition globale des peuples à la guerre, il est maintenant nécessaire que (continuant manifestations, efforts de lobbying, vigiles silencieuses, etc.) le mouvement de paix essaye actuellement de briser la machine de guerre.

En septembre 2001, l'internationale des résistants à la guerre éditait une déclaration appelant à l'objection de conscience contre la guerre, à des actions directes non-violentes de résistance à la guerre et à la préparation de la guerre. En appelant à l'opération « Récupérer les bases », l'IRG exhorte le mouvement de paix à renforcer ses engagements pour briser la guerre.

Ces derniers mois, ont eu lieu nombre d'actions exemplaires devant les bases militaires. Des citoyens inspecteurs d'armes sont entrés dans plusieurs bases américaines et britanniques dans le monde, notamment à Volkel (Pays Bas), Fairford (Grande Bretagne) et ailleurs. Les militants antiguerre ont bloqué l'intendance militaire en Italie, Belgique, Allemagne, Angleterre. Des blocages d'installations militaires américaines ont eu lieu aux États-Unis, en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni entre autres. Des militants irlandais ont réussi à stopper les transports d'avions de l'US Navy qui faisaient escale à l'aéroport de Shannon (1). Ces militant ont un impact direct, quoique petit, sur la machine de guerre.

C'est pourquoi l'Internationale des résistants à la guerre lance cet appel pour une large série d'actions non-violentes devant les bases militaires le premier week-end d'avril, les 5 et 6 avril. Elles peuvent inclure :

  • des citoyens inspecteurs d'armes (inspection des armes de destruction massive dans les bases militaires de votre pays),
  • des blocages non-violents de bases militaires, état-major, bureaux de recrutement, manufactures d'armes ou sièges sociaux des marchands d'armes,
  • vigiles et manifestations silencieuses à l'entrée des bases militaires,
  • et bien d'autres actions créatives.

Nous avons besoin de Récupérer les bases des militaires et de les placer sous contrôle civil. Au moins nous devons devenir les grains de sable dans les engrenages de la machine militaire.

Programmes & Projects
Countries

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.