Résistance à la guerre en 2017

WRI activists blockading the DSEI arms fair
[node:field_image:title]

Chers Amis,

Merci pour votre soutien à l’Internationale des Résistants à la Guerre cette année.

Nous avons pensé qu’il serait bon de faire le point sur les magnifiques manières dont le réseau IRG a mené ses actions cette année contre la guerre et ses causes, et a soutenu ceux qui souffrent à cause du militarisme.

Des réseaux plus solides

En septembre, notre Comité s’est réuni et – en même temps qu’il a passé quelques jours à concevoir et à planifier le travail futur de l’IRG- il a rejoint les actions contre le DSEI, la foire aux armements de Londres. Nous avons aidé à considérablement retarder l’installation de la foire ( voir les photos de deux de nos membres en train de bloquer la voie d’accès et d’empêcher les véhicules d’y avoir accès) et à obtenir une plus grande attention de la part des médias traditionnels. Les organisateurs locaux de la campagne ont déclaré que la participation de l’IRG dans les activités était ‘ fortement bienvenue’ , et que notre ‘ énergie créative était très appréciée’

En novembre, le RAMALC - Réseau Antimilitariste d’Amérique Latine et des Caraïbes- s’est réuni au Paraguay , et beaucoup de nos membres du monde entier ont aussi pris part à la quatrième Semaine Internationale d’Action Contre la Militarisation de la Jeunesse, qui a inclus des réunions publiques, des interviews avec les médias er des actions dans la rue .

De nouvelles ressources

Au printemps, nous avons lancé notre nouveau site web, qui comprend ‘Émancipation par la noviolencia’, une ressource incroyable ( il a été décrit comme étant ‘ le site web antimilitariste le plus magnifique qui existe ! ‘}, et il rend plus facile , et gratuit, l’accès aux ressources sur la non-violence de l’IRG. Le contenu est disponible en 14 langues pour le moment ( cela inclue la version française du Manuel pour des Campagnes Non-Violentes, qui a été publié en juillet.)

Cette année nous avons commencé de publier les ’Nouvelles des Profiteurs de Guerre’- nos mises à jour régulières sur les campagnes et les actions entreprises contre le commerce des armes et les autres profiteurs de guerre- éditées mensuellement . Vous pouvez vous abonner à ’Nouvelles des Profiteurs de Guerre’ et nos autres publications en cliquant ici.

Soutien à ceux qui refusent de tuer

Notre programme ‘ Droit de Refuser de Tuer’ a travaillé avec d’autres pour tenir une réunion de haut-niveau à Bruxelles en octobre , qui a considéré les meilleurs moyens de soutenir ceux qui ont fui la militarisation ( incluant un service militaire indéfini ) en Erythrée. La réunion s’est conclue par la création d’un réseau de personnes qui travaillent ensemble contre le militarisme en Erythrée, et pour défendre les droits de ceux qui ont été forcés de partir.

Il y a seulement quelques semaines de cela, nous avons publié sur ‘ Journée des Prisonniers pour la Paix ‘ les noms de ceux qui sont en prison à cause de leur activités pour la paix, et des gens du monde entier ont écrit des lettres aux personnes emprisonnées. Cette année , nous avons continué de partager les nouvelles d’ objecteurs de conscience du monde entier sur notre ‘Actualisation OC ‘ , et nous avons mis à jour un grand nombre de rapports par pays sur notre ‘Enquête mondiale sur la conscription et l'objection de conscience au service militaire

Regard vers l’avenir

Nous avons déjà commencé de préparer la Journée Internationale de l’Objection de Conscience, le 15 mai de l‘an prochain, pendant laquelle nous concentrerons notre attention sur plus de 400 personnes emprisonnées en Corée du Sud pour avoir refusé de faire leur service militaire, et sur les deux réunions qui étudieront les liens entre les gendres et la militarisation de la jeunesse qui se tiendront en Europe et en Asie en février et en mars 2018 . Reportez-vous à notre site web sur la militarisation de la jeunesse – antimili-youth.net- pour les résultats de ces réunions.

Et nous avons déjà commencé de planifier notre prochaine Assemblée Générale , qui se tiendra en Colombie en 2019.

Avec les défis auxquels nous ferons face dans les années à venir, et les horreurs auxquelles font face ceux d’entre nous qui sont affectés par la guerre et la répression en ce moment-même, nous sommes heureux de travailler avec vous dans le futur en vue d’un avenir démilitarisé. Nos donateurs réguliers rendent notre travail possible- et nous vous invitons à considérer une donation régulière à l’IRG.

Nous vous souhaitons une joyeuse fin d’année.

Andrew, Hannah et Semnih à l’Internationale des Résistants à la Guerre

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.