Image taken at night. Grafitti saying "Lobbying kills" and "war criminals" alongside a Wanted poster

Belgique : des activistes manifestent contre la conférence de l’Agence Européenne de Défense

Tandis que des centaines de trafiquants d’armes se préparaient à se réunir pour la conférence annuelle de l’Agence Européenne de Défense, des centaines d’affiches sont apparues dans tout le cantonnement européen de Bruxelles pour protester contre l’industrie de l’armement et la complicité de ses PDG dans l’armement des régimes dictatoriaux et la militarisation des frontières européeennes. Airbus,BAE Systems, MBDA, FN Herstal et Leonardo étaient parmi les sociétés qui étaient ciblées par cette action.

An image quoting the title of the article

COVID-19 : Faire la guerre à un virus, ce n’est pas comme ça qu’on doit s’y prendre.

Au moment où villes et pays se cloîtrent afin d’abaisser la courbe statistique du coronavirus, nous prenons des risques en choisissant la mauvaise analogie pour ce dont nous avons vraiment besoin en ces temps si périlleux. «Faire la guerre» est l’analogie la plus mensongèrement tentante pour mobiliser les ressources privées et publiques afin de contrer un danger imminent. Or, nous devrions résister à cette tentation.

Solidarity action for Ambazonian prisoners of conscience

Solidarité avec les militants Ambazoniens emprisonnés en cette Journée des Prisonniers pour la Paix

L’Internationale des Résistants à la Guerre a été récemment rejointe par de nouveaux partenaires. Un des nouveaux partenaires de notre réseau en expansion est le Réseau de Soutien aux Prisonniers de Conscience Ambazoniens (APOCS Net).En cette Journée des Prisonniers pour la Paix , nous avons montré le travail du réseau APOCS Net et avons encouragé nos sympathisants à écrire aux prisonniers de conscience Ambazoniens, tout comme aux autres prisonniers pour la paix et la conscience

Prisoners for Peace Day 2019

2019: Journée des Prisonniers pour la Paix

Dimanche 1er décembre était la Journée des Prisonniers pour la Paix. Depuis plus de soixante ans , ce jour là, nous avons partagé des histoires et des détails pour contacter les objecteurs de conscience et les militants pour la paix qui ont été emprisonnés pour avoir refusé de prendre les armes et pour résister à la guerre.