User login

Interface language

Image linked to WW1 page
Diaspora link
Facebook link link
Twitter link
 

Le pouvoir de la population : Résistance sans armes et solidarité sans frontières – sous la direction de Howard Clark, président de l'IRG

Ont participé à ce livre :

Anand Mazgaonkar, Andreas Speck, Andrew Rigby, Angie Zelter, April Carter, Brian Martin, Chesterfield Samba, Christine Schweitzer, Cynthia Cockburn, George Lakey, Janet Cherry, Jorgen Johansen, Kathy Kelly, Milan Rai, Quique Eguren, Stellan Vinthagen, Véronique Dudouet et Yeshua Moser-Puangsuwan.

La solidarité internationale peut être cruciale pour les mouvements de lutte nonviolente : afin de les aider à se faire connaître, à accéder à des contacts et à des ressources et faire pression contre un régime ou une entreprise. Des « réseaux d'aide internationale » ont été critiqués car ils avaient pris le dessus sur les organisations locales privant ainsi d'autonomie les luttes qu'ils sont supposés soutenir. Ce livre a pour argument central que le rôle principal de la solidarité internationale est de renforcer les contre-pouvoirs de celles et ceux qui résistent à la domination et à l'oppression.

  • Analyses relatives à la Serbie, la Birmanie, le Zimbabwe, la Colombie, l'Inde et la Palestine.
  • Expériences issues du travail de différents mouvements : Brigades de paix internationales, Nonviolent Peaceforce, Balkan Peace Team, International Solidarity Movement, International Women's Peace Service, Programme œcuménique d'accompagnement en Palestine et Israël et Voices in the Wilderness
  • Des comptes-rendus de réseaux de solidarité tels Women in Black, ceux mis en place pour les résistant-e-s à la guerre en Turquie, des groupes issus de divers diasporas, les groupes Lesbien-Gay-Bi et Trans en Afrique et le Forum social mondial
  • Débats relatifs aux critiques sur les formations et les financements extérieurs des « révolutions de couleur ».
  • Pour le commander en ligne :http://wri-irg.org/node/8485