Connexion utilisateur

Interface language

Image linked to WW1 page
Diaspora link
Facebook link link
Twitter link
 

Le rapport de l'IRG sur l'objection de conscience en Finlande

L'Internationales des Résistant-e-s à la Guerre a publié en octobre 2004 un rapport pour le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU intitulé " l'emprisonnement des objecteurs conscience en Finlande ". Il soulève principalement les inquiétudes suivantes :

* Le droit à l'objection de conscience n'est reconnu qu'en temps de paix. Cela signifie que les objecteurs de conscience ne pourraient pas agir en accord avec leur conscience au moment où la nécessité est la plus grande - en temps de guerre. Le droit à l'objection de conscience étant dérivé de l'article 18 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques, et cet article n'incluant pas la sécurité nationale comme raison valable pour une limitation des droits garantis, l'absence de reconnaissance du droit à l'objection de conscience en temps de guerre constitue une violation de l'article 18 dudit PIDCP.

* L'emprisonnement des objecteurs insoumis (objecteurs refusant d'effectuer le service national qu'il soit civil ou militaire) est un moyen, par l'usage de la justice, de faire pression pour remettre en cause les convictions de l'objecteur de conscience, s'opposant ainsi à l'esprit de la résolution 2002/45 du Comité des Droits de l'Homme de l'ONU.

* La durée punitive du service civil des objecteurs en Finlande s'oppose aux nombreuses recommandations du Comité des Droits de l'Homme et est contraire à la décision du Comité Européen des Droits Sociaux relative au bien-fondé de la plainte 8/2000 condamnant la Grèce, alors dans une situation comparable à celle de la Finlande aujourd'hui.

* Les objecteurs de conscience subissent dans la pratique une discrimination en terme de situation économique pendant leur durée de service, en opposition à de nombreuses résolutions du Comité des Droits de l'Homme.

Ce rapport est disponible en anglais sur le site Internet de l'IRG :

http://wri-irg.org/news/2004/un-finland04-en.htm. Une traduction en français est en cours